Top
  >  à visiter   >  les souterrains du Colisée

Visiter le Colisée

Depuis juin 2021, on peut visiter les souterrains du Colisée. Certes, il faut s’y prendre bien à l’avance, au moins un mois. Le nombre de personnes par tour de visite est limité. Le coût du billet coupe-file, si acheté sur le site officiel du Colisée, est tout à fait abordable, 24 euros pour les adultes. Le billet coupe-file inclut les souterrains du Colisée, le monument lui-même, le forum romain et le Palatin. Cela en vaut-il vraiment la peine? Oui, c’est une expérience mémorable, qui vous fera revivre les préparations aux spectacles qui animaient le monument symbole de Rome. Le sous-sol du colisée était le lieu où on stoquait et on organisait les grands spectacles. Pour réserver la visite guiderome1@gmail.com ou téléphoner de 18 à 21 heures au +393479541221

les souterrains du Colisée

Il faut savoir

Que le premier amphithéâtre était en bois et que sous Jules César, les spectacles de combat avaient lieu au Forum romain. C’est sous le règne de l’empereur Vespasien entre 70 et 72 après J-C, que les travaux ont commencé. L’arène est inaugurée par le fils de Vespasien, Titus, en 80 après JC. Et plus tard, Domitien, le frère de Titus, fait ajouter les souterrains du Colisée (hypogée). En tout, il a fallu moins de 10 ans pour compléter un des monuments les plus visités au monde. L’arène était entourée par trois casernes, les ludi, où logeaient les gladiateurs. Aux ludi, il faut aussi ajouter une armurerie, une prison pour les condamnés, un bâtiment pour les scénographies… Cinq galeries souterraines permettaient d’acheminer et de stocker, le nécessaire avant les spectacles.  

visiter les souterrains du Colisée

Le Colisée

Martial, écrivain latin, disait, “Voici un monument qui deviendra le plus célèbre de toutes les autres œuvres bâties par les humains“. Avant la construction des souterrains, l’arène aurait pu être inondée, plus aprèsIl a fallu près de 10 ans pour l’édifier. Doté de 80 entrées dont 76 numérotées, le Colisée pouvait contenir de 50 à 75.000 spectateurs. Avec ses 56 mètres de hauteur, c’était un des monuments les plus élevés de la Rome antique. On y tenait uniquement des chasses et des combats, pas de persécutions chrétiennes. Au cours des siècles, le sous-sol a été rénové et reconstruit au moins douze fois avant d’être, recouvert de terre. Les sous-sol ont été dégagés en 1930. Inauguré en  80 après JC, l’amphithéâtre Flavien cesse ses spectacles en 523.

visite guidée des souterrains du Colisée

Les souterrains du Colisée

sont “un monument dans le monument”. Pour citer les paroles de la directrice du parc archéologique, Alfonsina Russo qui suit ce projet commencé en 2016. Ce petit miracle a été possible grâce au groupe Tod’s et son président, Diego della Valle. Ils ont financé, avec 25 millions d’euros, la restauration du monument. Avec l’ouverture de l’hypogée on vient de terminer la deuxième phase des travaux. Démarré en 2018 et ils ont vu la participation de 45 restaurateurs, 14 archéologues, 13 ouvriers, 4 ingénieurs, 3 architectes et 2 géomètres. Ces travaux ont mis à jour 15 mille mètres carrés de surface dont quatre mille en bloc de pierre et 6 300 en briques

Mais encore

Une passerelle de 160 mètres de long,  conduit les visiteurs dans les coulisses. Formé de quinze couloirs et de nombreuses pièces, on peut encore lire sur les murs  les signes laissés par le temps. Les souterrains du Colisée constituent un réseau de couloirs, à l’intérieur desquels des monte-charges, des plates-formes et des ascenseurs permettaient d’acheminer des hommes, des bêtes et des scénographies jusqu’au sol de l’arène. Les sous-sol étaient couverts d’un plancher en bois, partiellement reconstitué, percé de trappes qui emmenaient les hommes et les animaux directement sur la scène. Les places disponibles sont limitées, il faut réserver la visite guidée des souterrains du Colisée au moins un mois à l’avance.