Top
  >  Expositions   >  lac d’Iseo et l’ile Montisola

 

A propos du Lac d’Iseo

En France on connaissait le lac d’Iseo seulement grâce aux mots croisés (« lac italien » 4 lettres). Maintenant surtout après l’installation « The Floating Piers » de Christo ( qui a pu être vue du 18 juin au 3 juillet 2016), de plus en plus de monde découvre ce petit lac avec Montisola, l’ile lacustre la plus grande d’Europe, qui avait déjà charmé George Sand et Alessandro Manzoni. Ce lac est coincé entre les provinces de Brescia et de Bergame. Les  petits bourgs qui le contournent se dessinent leur profiles dans le bleu de ses eaux.

L’ile de Montisola

A Montisola on a l’impression que le temps s’est arrêté. Ici on peut vivre aujourd’hui comme hier les traditions paysannes: la production des filets et des bateaux, le salami de Montisola, les sardines d’eaux douces séchées, la fête de fleurs en papier… En plus sur cette ile lacustre la plus grande d’Europe, la circulation des voitures est interdite même pour les habitants. C’est un territoire authentique car peu fréquenté par les touristes, il a conservé tout son charme. Sur l’ile on produit de l’huile d’olive de très bonne qualité, du vin et aussi de la charcuterie.

 

Parmi les choses à faire

Monter au sanctuaire della Madonna della Ceriola et rejoindre un des coins panoramiques les plus beau du lac d’Iseo avec une vue à 360 degrés sur les bords du lac, les montagnes. Arriver au château qui s’érige sur le golfe di Sensole. Il date du  XIVe siècle. Voir l’église de San Michele, ainsi que le château Oldofrediqui date du XVe siècle. Le bourg de Novale, une serie d’habitations disposées en balcon positionné sur Carzano. Ce bourg remonte au moyen age, il est caché par les oliviers, les châtaigniers, les chênes.

“The Floating Piers”

Du 18 juin et le 3 juillet 2016, après deux ans de travail, l’artiste bulgare Christo a rendu public le projet Floating Piers. Lors de ces deux ans, les visiteurs ont pu suivre les traveaux qui se sont déroulés de Sulzano à Montisola et l’île de San Paolo. Cette installation était formée d’une serie de “ponts” flottants qui permettait aux visiteurs de traverser le lac et d’attendre différents points pour profiter une vue unique sur le lac d’Iseo.