Top
  >  Monuments à visiter   >  site archéologique d’Herculanum

A propos

Le site archéologique d’Herculanum, blotti au milieu du Golfe de Naples, préserve un bijou de l’ancienne civilisation romaine qu’on ne voit nulle part ailleurs. Il s’agit des restes d’un des bateaux qui auraient dû mettre les habitants d’Herculanum en sécurité lors de l’éruption catastrophique du volcan Vésuve en 79 après Jésus-Christ, l’éruption qui ensevelira la ville côtière. C’est le 3 août 1982, lors des fouilles de la plage ancienne d’Herculanum, réalisés sous la direction de l’archéologue Giuseppe Maggi, que fut faite la découverte. Un bateau en bois calciné sur la côte qui bordait la ville. Le bateau a été en partie récupéré et exposé dans le soi-disant “Pavillon du Bateau” près de l’entrée du site archéologique d’Herculanum. Pour creuser le bateau et le restaurer, les archéologues ont mis plus de trente ans d’un travail acharné. Le bateau, protégé par une coque en résine, est dans un état de conservation exceptionnel.

visiter Herculanum

Mais encore

Dans certaines parties il contient encore de la matière volcanique similaire au béton durci. Certaines zones sont si bien préservées qu’on peut toujours voir le bois brillant et brun comme s’il était neuf. Le fond du bateau est très intéressant pour comprendre la méthode de construction qui était utilisée à l’époque et qui est assez similaire à celle actuelle. Entre les planches, on peut voir les vis et les clous métalliques ainsi que les clous en bois qui servaient à attacher les planches de bois et à les sceller. Le bateau était venu secourir les gents qui s’étaient réfugiés sous les abris à coté de la plage. Mais les conditions de la mer, en raison de l’éruption et de l’effondrement de tonnes et de tonnes de matières volcaniques dans l’eau, étaient si mauvaises que le bateau chavira juste au moment où il était sur le point d’accoster.

Pour conclure

Les derniers habitants n’avaient plus aucune possibilité de s’échapper par la mer et furent piégés sous les arches. Leurs corps ont été retrouvés, entièrement recouverts de coulée pyroclastique, sous les arcades et sur la plage où chacun attendant de s’enfuir.En regardant le bateau pendant quelques instants, on ne peut pas s’empêcher de se demander s’il faut être triste pour le dernier voyage jamais fait ou être heureux pour les nombreuses personnes que le bateau avait sauvées jusqu’à ce terrible moment. Venez visiter site archéologique d’Herculanum, je vous attends avec mes visites guidées.

CONTACTS   belsannino@gmail.com     +39 3393982433