Top
  >  Festivités   >  sainte Agathe

Une fête populaire

A Catane du 3 au 5 février on fête saint Agathe. C’est  la fête religieuse la plus importante de la ville. Pendant ces trois jours, on oublie tous ses problèmes et on se consacre à sainte Agathe en un mélange de dévotion et de folklore qui peut attire près d’un million de personne.  Le premier jour on a l’offre des bougies aussi hautes ou lourdes que la personne qui demande protection à la sainte. Le deuxième jour, dés l’aube les dévots, vêtus d’un sac blanc couverts d’un bonnet noir et de gants blancs agitent un mouchoir blanc … ils représentent les habitants de Catane accueillant les dépouilles de sainte Agathe ramenées de Constantinople au XIIe siècle.

sainte Agathe à Catane

Ensuite

suit la procession des reliques de la sainte qui dure pratiquement toute la journée et qui touche de nombreux points de la ville. Lors de cette procession on évoque le martyre de sainte Agathe. Les fidèles tiennent des œillets rouges, symbole du martyre. Le dernier jour dans la matinée on a la messe dans la cathédrale et l’après midi la procession reprend. Les fidèles agitent des œillets blancs, symbole de pureté, en criant viva santa Agata. Alors que soudainement l’atmosphère devient silencieuse, on entend le chant angélique des religieuses. L’origine du texte et de la musique se perd dans la nuit des temps. Tard dans la nuit, les feux d’artifice marquent la fin des célébrations. Alors Catane ramène le reliquaire et le cercueil de la sainte dans la cathédrale. Vous direz encore l’histoire d’une martyre chrétienne massacrée à cause de sa religion par les méchants romains ? pas tout à fait

Du païen au chrétien

En faite le culte d’Agathe a remplacer celui de Déméter en passant par Isis. C’était un des cultes les plus importants et répandus dans la Sicile antique. Son cérémonial et son iconographie sont le résultat d’une stratification millénaire de coutumes et de croyances communes aux civilisations méditerranéennes, toutes liés aux rites de la fertilité. La première similitude entre la sainte chrétienne et Isis est le sein. Isis était était décrite comme la déesse avec mille seins, symbole de fertilité. Les deux jours de procession ressemblent au “Navigium Isidis“. Entre autre, les prêtres isiaques étaient vêtus de blanc comme les fidèles qui portent les reliques de la sainte lors de la procession.

 

Déméter et saint Agathe

Dans les actes des martyres, il est écrit que la sainte fut emmenée vers son jugement. En chemin elle, comme Cendrillon, perd une chaussure, elle se retourne, voit alors que sa famille l’a abandonnée. Or le ” monosandalisme “, ne porter qu’une seule chaussure, lors d’une cérémonie d’initiation, était une coutume, dans le monde antique, liée aux personnes  qui étaient sur le point d’accéder à une “autre” dimension. Dans la zone de l’Enna, où Perséphone la fille de Déméter fut enlevée par Pluton, le dieu des enfers, ces pratiques rituelles de mort et de résurrection symbolique étaient liées à Déméter et Perséphone. Donc ce geste marque le détachement d’Agathe de son peuple et le début du chemin vers le martyre.

Pour conclure

Pour la même la raison la torture du sein évoque le sein de Perséphone duquel les initiés devaient s’unir ou se nourrir pour boire le lait de l’immortalité. Venez découvrir Catane ses monuments, ses coutumes, sa cuisine à travers mes visites guidées

 

CONTACTS

tita_gili@hotmail.com

0039 3487223510