Top
  >  Festivités   >  saint Calogero

A propos

Le saint noir, saint Calogero, se célèbre à Agrigente de la première à la deuxième semaine de juillet. En tout sept jours de joyeuse festivité et de dévotion en l’honneur d’un des deux saint patron d’Agrigente. La tradition veut que saint Calogero, un moine érudit et thaumaturge, soit arrivé en Sicile en provenance d’Afrique du Nord au Ve siècle. Il s’installa ici pour échapper aux Vandales et pour évangéliser le pays. Il eut une intense activité de prédicateur et guérisseur des corps et des âmes. Son nom, saint Calogero, vient du grec, il signifie littéralement «bon vieil homme». En fait, il est représenté avec une longue barbe blanche, avec la robe typique des moines ermites, avec un long bâton, avec un livre ouvert dans une main et une boîte de médicaments dans l’autre. Parfois, à ses pieds, il y a un cerf accroupi, en référence à la dernière période de sa vie où, très vieux, toujours selon la tradition, il aurait vécu dans les grottes du mont Kronio (non loin d’Agrigente), se nourrissant uniquement du lait de ce petit animal envoyé par Dieu.

Saint Calogero à Agrigente

Qui est – il

Saint Calogero est un saint vénéré par l’Église catholique et orthodoxe, et il est très populaires en Sicile où il est célébré dans de nombreuses villes de la région d’Agrigente mais aussi dans les provinces de Messine et de Palerme. A Agrigente, la fête du saint Noir est une des fêtes les plus chorégraphiques. La dévotion du peuple est telle qu’il est vénéré comme si il était le saint patron (en fait c’est San Gerlando). La fête se déroule entre les deux premiers dimanches de juillet lorsque, sous un soleil brûlant. Le simulacre du Saint hissé sur les épaules d’infatigables porteurs, traverse les ruelles et les escaliers du centre-ville accompagné par la fanfare, par le groupe de batteurs qui jouent sans cesse et par un foule de fidèles qui se bousculent pour le toucher, l’embrasser et l’embrasser sur le visage pour lui demander une grâce. Le simulacre est bercé au rythme de la musique et de temps en temps le cri de joie monte: ” E chiamamu a cu ‘nnaiuta! Viva San Calò!” (Appelons ceux qui nous aident! Hourra San Calogero!).

fête de saint Calogero

Conclusion

Un autre rite caractéristique qui accompagne la procession est le lancement du “muffoletta“, des brioches au sésame, directement depuis les balcons ou les fenêtres pour rappeler à la population de l’énorme effort que fit saint Calogero pour trouver de la nourriture aux  pauvres malades de la peste. Cette année, en raison des restrictions suite à la pandémie de Covid 19, les célébrations en l’honneur du Saint Noir ont été suspendues ainsi que la foire, les défilés et les feux d’artifice, mais si vous voulez en savoir plus sur cette tradition séculaire et si vous voulez vous promener dans les rues du vieux Girgenti, n’hésitez pas à me contacter nous visiterons ensemble Agrigente.

CONTACTS   salvaggio.mir@libero.it  +39 380 3436143