Top
  >  Traditions   >  poisson d’Avril

Prélude

Ce texte se veut de célébrer le poisson d’avril, quoi de mieux que d’en parler en partant d’un lac, le Lac de Côme. En 2019, à la superbe Villa Erba de Cernobbio sur le Lac de Côme, s’est déroulé un événement dont le titre était “Lake Como waves – correnti d’acqua” (courants d’eau). Il y a eu des focus et des réflexions pour célébrer l’eau, un élément d’où tirent origine toutes les êtres vivants et qui a toujours caractérisé le territoire de Côme.

Lac de Côme poisson davril

Les romains

Jules César avait en effet choisi cet endroit pour fonder le camp militaire de Novum Comum, parce que le site se trouvait dans une position stratégique et au bord d’une longue voie navigable, justement le lac. Les Romains vivaient donc de la pêche et le l’agriculture. Ce lac sublime qu’est le Lac de Côme, d’après la belle définition de l’écrivain Stendhal qui a passé des années dans la région, a toujours été très poissonneux. Truites, carpes, brochets, sandres, perches, ombles chevaliers, chevaines … ont toujours alimenté les gens du lac pendant les siècles et aujourd’hui sont à la base de beaucoup de recettes délicieuses.

Lac de Côme poisson

Dans l’histoire

Parler de poissons le Ier avril rappelle tout de suite à l’esprit la blague du poisson d’avril, même si dans cette année 2020 on n’a pas du tout envie de plaisanter. On ne peut alors que raconter un peu d’histoire, cherchant ici et là sur les origines de cette coutume, qui nous accompagne depuis des siècles. Il y a des nouvelles d’un poisson d’avril originaire de la Grèce antique. Elles parlent de cérémonies païennes en l’honneur de certaines divinités mythologiques, telles que Proserpine, Vénus et Fortuna. Ces rites magiques ont ensuite continué dans les siècles de la Rome antique, donnant lieu à des festivals pleins de blagues appelés Hilaria, en l’honneur de la déesse Cybèle, mère des dieux.

Lac de Côme 1 avril

Au Moyen Age

on parle du Poisson d’Aquilée le Ier avril, suite à un miracle du Bienheureux Bertrand de Saint-Geniès, patriarche d’Aquilée. Il avait invité à dîner le pape et évoqué sa guérison, après qu’une arête de poisson s’était bloquée dans sa gorge. Un témoignage presque similaire est celui de notre Saint Blaise, protecteur de la gorge, qui aurait sauvé un enfant qui risquait de suffoquer à cause d’une arête de poisson coincée dans sa gorge. Un miracle qui est célébré par notre anniversaire de la Chandeleur.

visiter le Lac de Côme avec un guide

En France

au XVIe siècle, après le passage du réveillon du 31 mars au 31 décembre, la coutume d’offrir des coffrets cadeaux le premier avril était toujours préservée. Sauf que ces colis étaient par plaisanterie vides … Toujours en France, entre fin mars et début avril, probablement pas une période bien fructueuse pour la pêche, les filets que les pêcheurs tiraient à terre étaient également vides, provoquant la moquerie générale de leurs camarades villageois. Au lieu de cela en Ecosse, cet anniversaire était appelé coucou, traduit en italien par “coup de pied”, un mot écrit sur une pancarte collée au dos du malheureux qui subirait alors la blague du poisson d’avril

CONTACTS     rasannilla@gmail.com     +39 339 1497231